Le Réveil Lozère 19 juin 2019 a 09h00 | Par JA48

La 23e Fête de la terre se prépare

Les préparatifs de la Fête de la terre vont bon train depuis plus de six mois.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © JA48

Cette année, c’est le canton des Jeunes agriculteurs d’Aumont-Saint-Chély qui ne ménage pas sa peine pour proposer une journée mémorable aux Lozériens et aux touristes de passage. Et oui, déjà dix années se sont écoulées depuis le dernier concours de labour en terre de Peyre. La manifestation se tiendra le dimanche 25 août au lieu-dit Le Montet sur la commune de Javols.
Pour ce faire, les JA vous ont concocté un programme riche et varié. La traditionnelle mini-ferme, les tracteurs à pédales, les structures gonflables et les démonstration de matériels agricoles retrouveront leurs places sur le site de la finale départementale du championnat de France de labour.
En 2019, deux animations viendront émerveiller les visiteurs. La société Speed Daddy boy-France de Prod vous proposera des figures et autre freestyle à moto, vous garantissant une ambiance de folie… Le pilote fera le nécessaire pour vous surprendre.
L’Équi-Margeride viendra toute la journée pour assurer des balades en calèche en terre gabale. Vous pourrez découvrir la Margeride autrement, à roues de carrosse.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1515, du 20 juin 2019, en page 5.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.