Le Réveil Lozère 14 avril 2021 a 10h00 | Par AgraPresse

La CCMSA et la Cnam vont unifier leurs systèmes d'information

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La Caisse centrale de mutualité sociale (CCMSA) et la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) ont signé une convention de partenariat, le 2 avril, pour unifier leurs systèmes d'information. Baptisé programme Meteore, ce partenariat vise à « mutualiser » et « moderniser » les solutions informatiques existantes pour les rendre plus efficientes, avec des processus de contrôle plus fiables, détaillent les deux caisses nationales dans un communiqué commun. Dans un premier temps, le programme Meteore se concentrera sur les solutions informatiques de gestion et remboursement des frais de santé : consultations, produits de santé, hospitalisation notamment. Puis, il s'étendra aux autres prestations du régime d'assurance maladie obligatoire et des risques professionnels : revenus de substitution, prestations au titre de l'assurance maladie-maternité-invalidité, frais de santé et prestations de l'assurance AT-MP.
« Le programme Meteore vise un déploiement sur l'ensemble des caisses de l'assurance maladie, des caisses de MSA, et leurs régimes et mutuelles partenaires, à l'horizon 2025 », précise le communiqué. L'unification des systèmes d'information permettra de traiter « toutes catégories d'offreurs de soins et tous types de flux ». Le directeur général de la CCMSA, François-Emmanuel Blanc, et son homologue de la Cnam, Thomas Fatôme, se sont tous deux réjouis de « la volonté de travailler en synergie » et de « la bonne coopération » des deux caisses. Dans un rapport sur la MSA rendu public en mai 2020, la Cour des comptes préconisait justement des « rapprochements opérationnels, tout particulièrement dans le domaine informatique » avec les branches du régime général de sécurité sociale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&