Le Réveil Lozère 08 avril 2020 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

La chambre d’agriculture de Lozère facilite la mise en relation de producteurs et commerçants

La chambre d’agriculture de Lozère a lancé sa plateforme de mise en relation entre producteurs et commerçants. Une aide bienvenue pour des producteurs dont les débouchés s’amenuisent alors que le confinement général continue.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Laetitia Brémont - l’Eure agricole

Depuis son lancement, une trentaine de producteurs se sont déjà inscrits sur la plateforme. « Nous l’avons lancée le 30 mars pour répondre à un besoin », explique Nadia Vidal, représentante des produits fermiers et 4e secrétaire adjointe à la chambre d’agriculture de Lozère. Une « bourse aux produits fermiers de Lozère » où l’on peut trouver champignons, légumes, fromages frais et viandes, entre autres, à destination des commerçants et artisans locaux. Les commerçants et artisans locaux participants proposeront ensuite dans leurs magasins les produits qu’ils ont choisis, via les référencements établis. « Ce sont des produits qui ne sont pas d’habitude dans ces magasins », souligne Florence Vignal, présidente de la chambre des métiers et d’artisanat.
Mise en place en partenariat avec la chambre des métiers et de l’artisanat, la chambre de commerce et d’industrie, le conseil départemental et le soutien du Casdar, cette plateforme souhaite favoriser les échanges entre producteurs et commerçants.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression