Le Réveil Lozère 02 décembre 2020 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

La chasse autorisée sous conditions

 Si la chasse a été à nouveau autorisée à l’occasion du premier seuil de déconfinement le 26 novembre, la pratique reste strictement encadrée.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 Si la chasse a été à nouveau autorisée à l’occasion du premier seuil de déconfinement le 26 novembre, la pratique reste strictement encadrée.
 Si la chasse a été à nouveau autorisée à l’occasion du premier seuil de déconfinement le 26 novembre, la pratique reste strictement encadrée. - © Julien Beinat/Illustration

« Les chasseurs lozériens sont heureux de retrouver le chemin de la chasse » note Joseph Matera, directeur de la fédération départementale de chasse de Lozère. Cependant, il rappelle que les protocoles sanitaires doivent « absolument être suivis. Ne montrons pas le mauvais exemple ».
La chasse est désormais autorisée, pour le petit gibier, au niveau individuel ou en cellule familiale. « La chasse de toutes les espèces est autorisée dans dans la limite des 20 kilomètres et des trois heures », rappelle le directeur de la fédération départementale de chasse. La chasse à l’approche est concernée par cette autorisation. Quant à l’attestation de déplacement dérogatoire, elle reste obligatoire et doit être présentée en cas de contrôle sous peine d’une amende de 135 euros.
Pour la chasse de régulation du grand gibier, elle reste soumise à l’arrêté préfectoral du 10 novembre 2020. « Il reste donc possible de continuer à chasser le grand gibier en battue et à l’affût, comme indiqué dans l’arrêté préfectoral, souligne Joseph Matera. La même définition s’applique qu’au cours du mois passé, c’est-à-dire pas plus de 24 personnes par battue, jamais plus de six personnes durant les rassemblements de chasse, et une distance de dix mètres entre chaque chasseur durant la battue ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si les choses en restent là, on devrait pouvoir maîtriser complètement cette épizootie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas encore des semaines de travail

a souligné tout en prudence Fabienne Buccio, la préfète de Gironde et de Nouvelle Aquitaine, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, d’après l’AFP.