Le Réveil Lozère 25 janvier 2023 a 11h00 | Par SC

La châtaigne des Cévennes dans la cour des grandes

La châtaigne des Cévennes, production historique des châtaigneraies cévenoles du Gard, de la Lozère et de l'Hérault, vient d'être officiellement reconnue en appellation d'origine protégée (AOP).

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La châtaigne des Cévennes, production historique des châtaigneraies cévenoles du Gard, de la Lozère et de l'Hérault, vient d'être officiellement reconnue en appellation d'origine protégée (AOP).
La châtaigne des Cévennes, production historique des châtaigneraies cévenoles du Gard, de la Lozère et de l'Hérault, vient d'être officiellement reconnue en appellation d'origine protégée (AOP). - © Jean-Michel Thivier

Surnommé « l'arbre à pain », le châtaignier a assuré pendant des siècles la base alimentaire et économique de plusieurs régions du Massif central, au sud du côté du Gard, de la Lozère, du Cantal, de l'Aveyron, de l'Ardèche... et plus à l'ouest du côté de la Corrèze, du Lot... Depuis plusieurs décennies, les acteurs cévenols (qu'ils soient producteurs, entreprises, structures collectives ou techniciens agricoles) travaillent ensemble sur la préservation de la châtaigneraie sur le territoire cévenol au sud du Massif central. Dans cette dynamique, ils se sont structurés autour d'une ambition commune : obtenir l'appellation d'origine protégée. Leur combat vient d'aboutir, puisque aux prémices de 2023, la châtaigne des Cévennes vient d'intégrer le cercle très fermé des produits sous AOP. L'Inao reconnaissant, par là même, un lien évident entre ce produit, ses hommes, ses femmes, son territoire et son histoire, les totems indispensables pour accéder au précieux sésame. Il y a trois ans, le 21 septembre 2020 la châtaigne des Cévennes avait déjà obtenu l'AOC. L'AOP constitue une marche supplémentaire puisqu'elle étend cette reconnaissance à l'échelle européenne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Je reste persuadée que les cartes sur lesquelles s’appuient l’expertise des prairies ne reflètent pas les pertes réelles de fourrage par la méthode des indices de pousse de l’herbe

a déclaré Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture, alors que les calamités agricoles 2022 sont en cours de paiement auprès des agriculteurs concernés.