Le Réveil Lozère 01 décembre 2021 a 12h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

La Commission européenne prolonge une dernière fois les souplesses en matière d'aides d'État

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La Commission européenne a annoncé, le 18 novembre, une nouvelle prolongation de six mois (jusqu'en juin 2022) de l'encadrement temporaire des aides d'État exceptionnelles aux entreprises touchées par la pandémie de Covid-19. « Cette prolongation limitée de six mois permettra une suppression progressive et coordonnée des mesures de crise, et tient compte de la forte reprise attendue de l'ensemble de l'économie », a indiqué la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. La Commission européenne a largement dérogé aux règles de la concurrence depuis mars 2020, permettant aux Vingt-sept d'injecter d'importantes liquidités dans leurs économies frappées de plein fouet par les restrictions de circulation et les confinements. En matière agricole, la Commission européenne prépare actuellement une mise à jour du cadre réglementaire entourant les aides d'État avec pour objectif de mettre en place des dispositions révisées d'ici au 31 décembre 2022, date d'expiration du cadre actuel qui a été prolongé de deux ans au mois de décembre 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les attaques ne se calment pas et les gens sont à bout de nerfs

prévient Cécile Giboureau, porte-parole syndicale, soulignant que le troupeau de Guzet s’apprêtait à descendre d’estive.