Le Réveil Lozère 22 janvier 2020 a 09h00 | Par AG

La Commission propose mille milliards d’euros, le Parlement veut un contenu plus ambitieux

Quelque mille milliards d’euros d’investissement pour financer la transition de l’économie européenne d’ici 2030. C’est ce que compte mobiliser la Commission européenne dans le cadre de son Green deal.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Patrick Cronenberger

La Commission européenne dévoile peu à peu les différents pans de son Green deal. Elle a présenté le 14 janvier le contenu de son Plan d’investissement pour une Europe durable, qui constituera le bras financier de ce Green Deal dont l’objectif est de mobiliser mille milliards d’euros d’ici 2030. La moitié de cette somme proviendra du budget de l’Union européenne, soit 503 milliards d’euros, conformément à l’engagement de consacrer 25 % des dépenses à ces questions dans toutes les politiques sectorielles de l’UE, dont la Pac. L’autre moitié sera formée de 279 milliards d’euros de fonds publics et privés destinés à des investissements respectueux du climat et de l’environnement et des fonds d’innovation et de modernisation dans le cadre du système d’échange de quotas d’émission. Un « mécanisme de transition juste » de cent milliards d’euros (dont 7,5 milliards d’euros d’argent frais) est, dans ce cadre, prévu pour aider les régions, qui devraient souffrir le plus des effets de la transformation vers une économie européenne neutre en carbone, à construire de nouvelles industries, requalifier les travailleurs et attirer les investissements. « Nous ne devons laisser personne derrière, a prévenu la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Les investissements seront consacrés à l’énorme transition qui nous attend, qui consiste à former les gens à de nouveaux emplois, aux technologies propres, au financement vert, et aux nouvelles procédures ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous avons eu l’agréable surprise de voir les Français présents aux achats

explique Cassandre Matras, responsable de projets au sein de l’Idele.