Le Réveil Lozère 13 octobre 2021 a 12h00 | Par Marion Ghibaudo

La confédération générale du Roquefort se mobilise contre le Nutriscore

Lundi 11 octobre, la confédération générale du Roquefort, en présence d'élus de l'Aveyron, de la Lozère, nationaux et européens a tenu une conférence de presse à Millau pour réaffirmer son opposition au Nutriscore.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Lundi 11 octobre, la confédération générale du Roquefort, en présence d'élus de l'Aveyron, de la Lozère, nationaux et européens a tenu une conférence de presse à Millau pour réaffirmer son opposition au Nutriscore.
Lundi 11 octobre, la confédération générale du Roquefort, en présence d'élus de l'Aveyron, de la Lozère, nationaux et européens a tenu une conférence de presse à Millau pour réaffirmer son opposition au Nutriscore. - © Frédéric Monod

Accompagnés de Frédéric Monod, directeur de la fromagerie des Cévennes et opposant historique au Nutriscore, les élus de la confédération générale du Roquefort ont rappelé leur opposition à cet affichage (du vert au rouge, et par ordre décroissant de A à E pour les produits les moins bons) sur les aliments, « pour les produits du terroir et sous signes géographique ». Via une campagne d'affichage et des vidéos lancées dès la semaine prochaine, sous le hashtag #Roquefortsansnutriscore, la filière veut alerter sur les dangers pesant sur les produits sous signe de qualité, s'ils sont soumis au calcul de l'algorithme utilisé par le Nutriscore.
Ce dernier a été mis en place en France en 2017 pour une meilleure information des consommateurs sur ce qu'ils mangent, « pour faciliter la compréhension des informations nutritionnelles par les consommateurs et ainsi les aider à faire des choix éclairés », selon Santé publique France. Le logo est attribué sur la base d'un score prenant en compte pour 100 gr ou 100 ml de produit, la teneur en nutriments et aliments à favoriser (fibres, protéines, fruits, légumes, légumineuses, huiles, etc.), et en nutriments à limiter (énergie, acides gras saturés, sucres, sel).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).