Le Réveil Lozère 05 juin 2021 a 12h00 | Par MR

La Coopération s'accorde avec les Régions et Départements

Au terme d'une collaboration « inédite », la Coopération agricole, les Régions et les Départements de France font des propositions communes pour le soutien au secteur agricole.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pascal Coste, président de la commission ruralité de l'ADF.
Pascal Coste, président de la commission ruralité de l'ADF. - © Département de la Corrèze

Après un an de travail, la Coopération agricole a présenté, le 26 mai, un manifeste sur la « souveraineté alimentaire verte », en commun avec les associations des Régions de France et des Département de France (ADF).
Une démarche « inédite », s'est félicité le président de la Coopération agricole, Dominique Chargé, qui vise à « créer des synergies entre coopératives et collectivités ». Selon lui, le concept de « souveraineté alimentaire » relève certes d'un « raisonnement à l'échelle nationale », mais « en complémentarité avec différentes échelles ».
Douze mesures ont été présentées, en tête desquelles l'établissement de « contrats régionaux de filière agroalimentaire ». La maîtrise des fonds régionaux est cruciale ; les Régions ont une compétence de développement économique de leur territoire (2,5 milliards d'euros d'aide en 2016, tous secteurs), que peuvent abonder les conseils départementaux. Et dans le cadre de la future Pac, elles conserveront la gestion des fonds du second pilier dédiés en grande partie au soutien à l'investissement dans les filières agricoles (environ 600 millions d'euros par an).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Plus que le problème du prix, moi ce qui me préoccupe en tant que commerçant, c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent

a alerté le 14 septembre sur l’antenne d’Europe 1, le PDG de Système U Dominique Schelcher.