Le Réveil Lozère 05 mai 2021 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

La FDSEA et les JA ont organisé une démonstration d'utilisation du Ratron GW avec charrue

Mercredi 28 avril, la FDSEA et les JA ont organisé, en collaboration avec la FDSEA du Cantal, une démonstration sur les parcelles de David Domenichini, à la Fage-Montivernoux, pour utiliser une charrue à soc creux pour épandre les graines de Ratron GW sur les parcelles, pour lutter contre les campagnols.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mercredi 28 avril, la FDSEA et les JA ont organisé, en collaboration avec la FDSEA du Cantal, une démonstration sur les parcelles de David Domenichini, à la Fage-Montivernoux, pour utiliser une charrue à soc creux pour épandre les graines de Ratron GW sur les parcelles, pour lutter contre les campagnols.
Mercredi 28 avril, la FDSEA et les JA ont organisé, en collaboration avec la FDSEA du Cantal, une démonstration sur les parcelles de David Domenichini, à la Fage-Montivernoux, pour utiliser une charrue à soc creux pour épandre les graines de Ratron GW sur les parcelles, pour lutter contre les campagnols. - © Marion Ghibaudo

Si la pluie et le vent se sont mis de la partie toute la journée, les conditions climatiques n'ont pas découragé la trentaine d'agriculteurs venus apprendre comment utiliser une charrue à soc creux pour épandre des appâts de Ratron GW (grains de blé) dans les parcelles : c'est un rodenticide à base de phosphure de zinc.
Pour rappel, la Bromadiolone n'est, elle, plus autorisée depuis décembre 2020. Menée par Delphine Freyssinet et Simon Veschambre, président de la FDGDON Cantal, et tous deux membres de la FDSEA du Cantal, cette démonstration visait à faire connaître l'outil aux agriculteurs lozériens ; outil que les agriculteurs cantalou utilisent déjà largement, ont assuré les deux présentateurs. « Dans le Cantal, on est concernés par cette problématique des rats taupiers, a pointé Delphine Freyssinet, si on n'a pas de sécheresse, on a des rats et inversement ».
L'autorisation de mise sur le marché (AMM) du Ratron GW, pour le moment, ne concerne que l'utilisation par canne, qui demande beaucoup de temps et de main-d'oeuvre. Une autorisation dérogatoire d'utilisation du Ratron GW par charrue à soc creux a été signée par la DGAL en mars 2021 et pour le seul mois d'avril, après demande de la Copamac-Sidam et des organisations professionnelles. Une seconde autorisation devrait être donnée pour cette méthode à l'automne, si tout va bien. « Notre objectif, avec les syndicats et les organismes professionnels est de travailler avec l'administration pour pouvoir utiliser cette méthode par charrue à soc creux à l'année », a confirmé Simon Veschambre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les milliers d’hectares de la Vallée de la Marne ainsi que quelques secteurs de l’Aube sont particulièrement touchés par ce champignon qui aime l’humidité et la chaleur

confirme Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV) et co-président du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).