Le Réveil Lozère 02 février 2022 a 14h00 | Par Marion Ghibaudo

La FDSEA et les JA rencontrent la préfète

Lundi 31 janvier, la FDSEA et les JA ont rencontré la préfète de Lozère, Valérie Hatsch, pour discuter de la hausse des coûts grevant fortement le monde agricole. Cette rencontre s’est tenue dans le cadre plus large d’une journée d’action à l’appel de la FRSEA Occitanie.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Lundi 31 janvier, la FDSEA et les JA ont rencontré la préfète de Lozère, Valérie Hatsch, pour discuter de la hausse des coûts grevant fortement le monde agricole. Cette rencontre s’est tenue dans le cadre plus large d’une journée d’action à l’appel de la FRSEA Occitanie.
Lundi 31 janvier, la FDSEA et les JA ont rencontré la préfète de Lozère, Valérie Hatsch, pour discuter de la hausse des coûts grevant fortement le monde agricole. Cette rencontre s’est tenue dans le cadre plus large d’une journée d’action à l’appel de la FRSEA Occitanie. - © Marion Ghibaudo

En Lozère, la FDSEA et les JA ont préféré privilégier la discussion aux actions fortes, en se rendant à la préfecture pour porter leurs revendications à la préfète, Valérie Hatsch. Les syndicats ont demandé à ce que « dans l’attente de résultats (NDLR économiques, via la loi Égalim 2, notamment), soient pris en charge les intérêts d’emprunts et des cotisations sociales ». « Cette hausse des charges est encore plus problématique pour nous, car c’est au moment de l’installation que nous faisons le plus d’investissements et grâce à eux, nous faisons vivre plusieurs corps de métier » a souligné Vincent Bonnet, président des JA à l’issue de cette réunion.
Lors de cette discussion ont été évoquées « la loi Égalim 2 et l’augmentation des charges et des intrants », selon les syndicats, qui pèsent fortement sur le revenu des agriculteurs, notamment en Lozère, ont rappelé la FDSEA et les JA, « qui possède déjà le triste record du revenu agricole le plus bas de France ». « Aujourd’hui, une loi a été votée pour ramener de l’argent dans nos fermes, osons nous l’approprier » a conclu Jean François Maurin, président de la FDSEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.