Le Réveil Lozère 06 juillet 2022 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

La Ferme du causse inaugure son nouvel atelier de transformation

Samedi 2 juillet, en présence des élus régionaux d'Aveyron et de Lozère, la ferme du causse a inauguré son nouvel atelier de transformation et son espace visite à Longviala.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Samedi 2 juillet, en présence des élus régionaux d'Aveyron et de Lozère, la ferme du causse a inauguré son nouvel atelier de transformation et son espace visite à Longviala.
Samedi 2 juillet, en présence des élus régionaux d'Aveyron et de Lozère, la ferme du causse a inauguré son nouvel atelier de transformation et son espace visite à Longviala. - © Marion Ghibaudo

Entreprise familiale par excellence, la Ferme du causse poursuit tranquillement ses projets de développement. Installés entre Lozère et Aveyron, dans le parc naturel régional des Grands causses, Christian Delon, sa femme et ses enfants ont chacun leur rôle dans l'entreprise : le père à la transformation du lait ; Mauricette, sa femme, et ses deux fils, Matthieu et Clément, ont en charge l'exploitation et le troupeau, et Aurélie, la fille, s'occupe du magasin de produits du terroir attenant à la laiterie.

Un développement par étapes
Tous les élus présents à cette inauguration ont souligné « l'importance pour l'économie locale du développement de cette entreprise familiale, d'abord tournée vers l'agriculture », et qui a su faire de ses points forts des atouts économiques, « un projet réfléchi, très construit techniquement ». « C'est ce que nous voulons voir sur nos territoires : des produits sains et de qualité, qui ont un vrai rayonnement », ont salué les élus lors de leurs discours.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.