Le Réveil Lozère 15 mai 2019 a 11h00 | Par Paroles Gabales

La Fête des pâturages sur le causse Méjean

La 21e Fête des pâturages aura lieu le dimanche 28 juillet sur le causse Méjean.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les membres de l’association Paroles Gabales se sont réunis à Mas-de-Val, jeudi 9 mai pour organiser la fête.
Les membres de l’association Paroles Gabales se sont réunis à Mas-de-Val, jeudi 9 mai pour organiser la fête. - © Paroles Gabales

Bordé par d’impressionnantes vallées, c’est sur le causse Méjean que l’association Paroles Gabales a choisi d’organiser la 21e édition de la Fête des pâturages. Elle se tiendra au lieu-dit La Citerne, sur la commune de Montbrun.
Éleveurs, producteurs fermiers, artisans et commerçants de la région naturelle du causse feront découvrir au grand public de nombreux savoir-faire locaux.
Réservez donc, dès maintenant, votre journée du dimanche 28 juillet, afin de passer un moment de convivialité et d’échanges entre consommateurs et agriculteurs.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1510, du 16 mai 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.