Le Réveil Lozère 10 mars 2021 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

La foire de Langogne se tiendra à huis clos

En 2020, la foire de Langogne a dû être annulée quelques jours avant sa tenue, pour cause de crise sanitaire mondiale et de confinement. En 2021, les organisateurs ont souhaité la maintenir à tout prix, avec quelques restrictions.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
En 2020, la foire de Langogne a dû être annulée quelques jours avant sa tenue, pour cause de crise sanitaire mondiale et de confinement. En 2021, les organisateurs ont souhaité la maintenir à tout prix, avec quelques restrictions.
En 2020, la foire de Langogne a dû être annulée quelques jours avant sa tenue, pour cause de crise sanitaire mondiale et de confinement. En 2021, les organisateurs ont souhaité la maintenir à tout prix, avec quelques restrictions. - © Lise Monteillet/Illustration

Seuls les agriculteurs inscrits à la foire pourront admirer les bêtes présentes sur le pré de foire ce samedi 20 mars. Les badauds devront ronger leur frein une année de plus avant de pouvoir retrouver l’esprit de fête qui anime normalement cette journée. « Seuls les professionnels seront acceptés sur le pré de foire, jurys, vendeurs, acheteurs et organisateurs », détaille Quentin Boyer, conseiller délégué en charge des foires et marchés pour la commune de Langogne, « et il n’y aura aucune des animations habituelles ». Et pour s’assurer que les plus curieux ne trouvent pas le moyen de se faufiler quand même à travers les grilles, il faudra montrer patte blanche à l’entrée : « lorsque les inscrits arriveront le matin, des attestations nominatives leur seront délivrées détaillant le nombre d’accompagnants ».

Un moment convivial
Après l’installation en matinée, le jury fera le tour des bêtes présentes vers 10 h 30, puis lorsque les délibérations auront été rendues, les plaques de récompense seront distribuées aux lauréats dans chaque section. Puis les acheteurs seront admis auprès des bêtes, pour limiter au maximum les interactions. « Cela nous paraissait important de maintenir la foire, même a minima », explique l’élu municipal. « Les agriculteurs préparent déjà leurs bêtes depuis plusieurs mois, des animaux destinés à être vendus pour les fêtes de Pâques », rappelle Quentin Boyer, « et nous sommes très conscients de cet état de fait, c’est pour cela que ça nous a paru important qu’elle ait lieu ». Au-delà d’une animation sur le territoire de Langogne, « il y a un enjeu économique fort pour les agriculteurs », souligne l’élu, qui rappelle que le travail de préparation se fait en collaboration avec la section cantonale des JA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les céréales, une denrée de base qui occupe près de 65 % de la surface cultivée de l’UE et qui est principalement utilisée pour l’alimentation animale, est la culture la plus sévèrement touchée. Nous avons notamment constaté que pour chaque année marquée par un épisode de sécheresse, les pertes de céréales augmentent de 3 %

a indiqué Teresa Bras, de la Nova School of Science and Technology de Lisbonne.