Le Réveil Lozère 28 juillet 2021 a 15h00 | Par Marion Ghibaudo

« La forêt pour les nuls » : une formation pour apprendre à gérer sa forêt

Le CRPF et le Fogefor 48 ont organisé, vendredi 23 et samedi 24 juillet, une formation à destination des nouveaux et futurs propriétaires forestiers, pour leur transmettre les savoirs essentiels à la bonne tenue d'une parcelle forestière.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Céline Emberger, animatrice au Fogefor 48.
Céline Emberger, animatrice au Fogefor 48. - © Marion Ghibaudo

Après une matinée théorique dans les locaux du CRPF à Mende, les nouveaux et futurs propriétaires forestiers sont allés mettre en pratique leurs apprentissages sur le sentier découverte des Pradilhous (près de Bagnols-les-Bains).
Animée par Jean-Yves Magaud, Loïc Molines et Céline Emberger, animateurs du Fogefor 48, la trentaine de participants a pu échanger sur ce qu'est la forêt, à quoi elle sert, les moyens de l'entretenir, les différentes essences présentes en Lozère ainsi que les espèces les plus adaptées à planter. « L'intérêt de ces formations pour les nouveaux et futurs propriétaires, explique Jean-Yves Magaud, c'est de leur permettre de s'initier à la propriété forestière, à ses enjeux et ses spécificités ». De plus, cette formation a aussi permis d'identifier les principaux acteurs de la forêt privée, ainsi que « de s'initier aux grands principes de compréhension des espaces boisés », selon les trois animateurs.
Lors de la seconde journée de formation, les participants se sont penchés sur la fonction économique de la forêt, et notamment les schémas de sylviculture, les façons de travailler un peuplement (coupes d'éclaircissement, coupes rases, etc.), et enfin, ont été traitées les notions de base de l'exploitation et de la commercialisation des bois.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.