Le Réveil Lozère 08 décembre 2021 a 12h00 | Par Marion Ghibaudo

La Lozère à l’honneur lors d’une soirée de la questure

Mardi 7 décembre, à l’invitation du député Pierre Morel-à-l’Huissier, une douzaine de producteurs et d’artisans lozériens ont présenté leurs produits aux députés, à l’assemblée nationale.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mardi 7 décembre, à l’invitation du député Pierre Morel-à-l’Huissier, une douzaine de producteurs et d’artisans lozériens ont présenté leurs produits aux députés, à l’assemblée nationale.
Mardi 7 décembre, à l’invitation du député Pierre Morel-à-l’Huissier, une douzaine de producteurs et d’artisans lozériens ont présenté leurs produits aux députés, à l’assemblée nationale. - © Émilie Wood/Illustration

« C’est la première fois que la Lozère est mise à l’honneur à l’assemblée nationale lors de cette mandature », s’est réjoui le député à l’origine du projet. L’organisation, lancée dans l’été, a permis à une douzaine de producteurs et artisans lozériens de se porter volontaires pour une soirée à la capitale. À l’appel du député, les chambres consulaires (chambre des métiers et de l’artisanat et chambre d’agriculture) ont battu le rappel de leurs troupes pour que soient sélectionnés différents produits, autant artisanaux qu’alimentaires (fromages, viande, miel, pain, vin, etc. : des produits plutôt gustatifs), l’idée étant de pouvoir présenter un maximum de produits lozériens.
Ces soirées de la questure sont une composante régulière de l’assemblée nationale – même si la crise de la Covid-19 a, bien évidemment, mis à mal le rythme de ces soirées, qui, en temps normal, se déroulent environ deux fois par mois. L’idée est que les députés puissent réserver l’une de ces soirées au fur et à mesure de la mandature, pour promouvoir et faire découvrir les produits de leurs territoires. Au-delà des parlementaires et de leurs collaborateurs, l’invitation a été largement transmise aux Lozériens qui habitent Paris et aux élus locaux, « qui seront les bienvenus à cette soirée », ont assuré les services du député de lozère. Pierre Morel-à-l’Huissier étant le député d’un département en totalité (ndlr contrairement aux autres députés, attachés à une circonscription à l’intérieur des départements), « cela permet de mettre à l’honneur un territoire dans sa globalité, c’est un beau moment pour le faire ».
Et pour compléter la dégustation, les producteurs et artisans pourront présenter leurs produits et leurs particularités aux députés qui seront présents à cette soirée. « De manière générale, ces soirées sont l’occasion d’échanger avec les parlementaires, à la fois sur les produits, mais aussi sur les difficultés et les enjeux que les producteurs peuvent rencontrer au quotidien. Ce sont des sujets qui intéressent vivement les parlementaires », ont indiqué les services du député Pierre Morel-à-l’Huissier. « L’idée est vraiment de donner un coup de projecteurs sur les produits » auprès des députés de l’assemblée, mais également de faire découvrir ces produits à un public plus large, puisque les députés peuvent inviter des personnes extérieures à l’Assemblée pour ces soirées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les mots ont agacé, parce qu’ils ont sans doute été trop forts

regrette Loïc Guines, président de l’Agence bio et référent bio pour l’Apca dans une interview avec Agra presse parue le 17 juin.