Le Réveil Lozère 17 février 2021 a 14h00 | Par Le Réveil Lozère

La Lozère exemptée de classement en zone vulnérable

Abonnez-vous Reagir Imprimer

En décembre 2020, après une analyse d'eau au point de prélèvement situé à Gaillac d'Aveyron, une partie des territoires de deux communes lozériennes (La Tieule et le Massegros-Causses-Gorges) ont bien failli se retrouver classés en zone vulnérable. Une mauvaise nouvelle pour ces territoires, puisqu'elle aurait entraîné des surcoûts pour les agriculteurs présents sur ces communes et un changement de pratiques agricoles.
Onze prélèvements avaient été effectués entre le 15 octobre 2018 et le 19 septembre 2019, et deux analyses étaient au-dessus de la norme admise (la première à 20,8 mg/l N03 et la seconde à 22,8 mg/l NO3). La valeur maximale admise au plan national est de 18 mg/l, dérivée de la directive européenne, dite directive « Nitrates ».
La FDSEA et les JA ont travaillé pour que ces deux communes lozériennes ne soient pas retenues au classement, et leur lobbying a payé. La Lozère reste donc indemne de zones vulnérables en Occitanie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Cela reste une proposition, qui doit être validée politiquement et budgétairement. Mais nous espérons qu’un arrêté pourra être publié au cours de la campagne qui s’ouvre

détaille Claude Font, qui avait suggéré début avril de fonder les critères du cercle zéro sur les attaques par massif.