Le Réveil Lozère 23 juin 2021 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

La Lozère explore les énergies renouvelables

Jeudi 17 juin, Pierre Morel-à-l'Huissier, le député de la Lozère, Serge Pina, directeur régional de Engie Occitanie-Andorre, et Xavier Poudevigne, maire de Prinsuéjols-Malbuzon ont organisé une conférence de presse sur le sujet des énergies renouvelables.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jeudi 17 juin, Pierre Morel-à-l'Huissier, le député de la Lozère, Serge Pina, directeur régional de Engie Occitanie-Andorre, et Xavier Poudevigne, maire de Prinsuéjols-Malbuzon ont organisé une conférence de presse sur le sujet des énergies renouvelables.
Jeudi 17 juin, Pierre Morel-à-l'Huissier, le député de la Lozère, Serge Pina, directeur régional de Engie Occitanie-Andorre, et Xavier Poudevigne, maire de Prinsuéjols-Malbuzon ont organisé une conférence de presse sur le sujet des énergies renouvelables. - © Marion Ghibaudo

« À l'Assemblée nationale, on parle beaucoup de climat, d'évolution, d'économies d'énergie, etc. Mais la démarche était ici de venir vers le territoire », a expliqué le député de Lozère, qui s'est dit enthousiasmé de cette démarche d'Engie. « Engie est venue me voir en me demandant les caractéristiques de la Lozère, et ce que l'on peut en dire », a-t-il détaillé. Le député lozérien a donc ouvert les portes du département à Engie pour une réunion technique. De ces discussions, devrait sortir « un audit, un diagnostic de territoire » qui devrait apporter des réponses sur les types d'énergies renouvelables possibles dans le département. « L'énergie verte sera aussi créatrice d'emploi », a affirmé Serge Pina.
L'un des points que le directeur régional d'Engie Occitanie-Andorre a soulevé durant cette conférence de presse est « la longueur des délais d'instruction des démarches administratives », prenant pour exemple une unité de méthanisation qui aurait pris près de huit ans à aboutir. « Ce qui est paradoxal, c'est que l'on bénéficie d'un contexte politique favorable, a-t-il fait mine de s'étonner, mais nous n'arrivons pas à mettre en oeuvre ces projets ».
« La Lozère, c'est l'agriculture, et la préservation des paysages, a souligné le député Pierre Morel-à-l'Huissier. Ce sont les paysages, c'est l'eau, le vent ». Il y a ici, selon le député, un éventail de possibilités pour implanter des énergies renouvelables.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).