Le Réveil Lozère 27 mars 2019 a 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

La Lozère s’invite à Marseille

Après Montpellier, Lyon et Toulouse, la Lozère sera à Marseille du 29 au 31 mars. Présentation du département, de ses activités et de ses produits, tout est prévu pour promouvoir le territoire auprès des Marseillais.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © AP

Depuis l’opération « La Lozère fait sa comédie » en 2016 qui avait réuni une petite cinquantaine d’exposants lozériens à Montpellier, le Département organise régulièrement une manifestation similaire dans une ville, à chaque fois différente. L’objectif : faire connaître la Lozère à un public urbain.
« Mener ce genre d’actions nous permet de travailler sur plusieurs enjeux propres au département : l’enjeu de l’image mais aussi celui de la démographie, confie Sophie Pantel, présidente du conseil départemental. Lors d’une étude réalisée pour le département, il avait été mis en évidence que les personnes s’installant en Lozère étaient déjà venues dans le département pour des vacances. Nous nous rendons donc dans des villes situées dans un rayon de trois heures autour du département. » Cette année, c’est la ville de Marseille qui a été choisie pour un évènement nommé « Plus belle la vie en Lozère ».
Ainsi, ce week-end, du vendredi 29 au dimanche 31 mars, la Lozère occupera le vieux port. 71 exposants occuperont les 64 chapiteaux installés pour l’occasion.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1503, du 28 mars 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

À chaque attaque, tous les éleveurs doivent pouvoir accéder aux tirs de défense simples, voire renforcés, sans entrave

défend Claude Font, référent loup pour la FNO (éleveurs ovins, FNSEA).