Le Réveil Lozère 27 février 2019 a 14h00 | Par Alison Pelotier

La nouvelle grille des prix Sodiaal contestée

Sodiaal a décidé de mettre en place une nouvelle grille de paiement du lait avec un prix de base unique national depuis le 1er janvier. La FRPL Sud-Est, section lait de la FRSEA Aura, annonce des pertes pour les producteurs, notamment pour ceux répondant aux critères de qualité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Sodiaal a mis en place une nouvelle grille des prix du lait depuis janvier 2019 à partir d’un prix de base unique national pour tous les producteurs.
Sodiaal a mis en place une nouvelle grille des prix du lait depuis janvier 2019 à partir d’un prix de base unique national pour tous les producteurs. - © Apasec

Une seule grille des prix du lait au lieu de trois. Les interprofessions laitières du Sud-Est, du Sud-Ouest et d’Auvergne-Limousin sont désormais toutes placées à la même enseigne. Avant la décision prise de manière unilatérale par le conseil d’administration de Sodiaal en fin d’année, les trois bassins de productions bénéficiaient d’une grille des prix chacun, adaptée à leurs spécificités territoriales.
À titre d’exemple, les exploitations de l’ancien Criel Auvergne-Limousin étaient incitées par leur propre grille à produire de la qualité avec une prime « qualité fromagère » propre à la valorisation du lait sur leur territoire. « Avec l’harmonisation des grilles en une seule grille générale Grand-Sud, cette prime a disparu », déplore Yannick Girin, responsable lait de Jeunes agriculteurs (JA) Auvergne-Rhône-Alpes. La FRPL Sud-Est a regardé attentivement l’impact chiffré du changement de grille pour les producteurs répondant à des critères de qualité du lait. Les pertes, affirme-t-elle, iraient jusqu’à 14 € les mille litres pour certains producteurs, notamment dans le Massif central. Un chiffre contesté par la coopérative.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1499, du 28 février 2019, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.