Le Réveil Lozère 02 novembre 2022 a 12h00 | Par Marion Ghibaudo

La préparation aux risques majeurs en Lozère

Lundi 24 octobre, dans les locaux de la Genette verte à Florac, étaient conviés les maires de tout le département pour participer, en présence du préfet de Lozère Philippe Castanet, à une réunion sur les problématiques de risques majeurs en Lozère et les actions à mettre en place lors d'épisodes de forte intensité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Lundi 24 octobre, dans les locaux de la Genette verte à Florac, étaient conviés les maires de tout le département pour participer, en présence du préfet de Lozère Philippe Castanet, à une réunion sur les problématiques de risques majeurs en Lozère et les actions à mettre en place lors d'épisodes de forte intensité.
Lundi 24 octobre, dans les locaux de la Genette verte à Florac, étaient conviés les maires de tout le département pour participer, en présence du préfet de Lozère Philippe Castanet, à une réunion sur les problématiques de risques majeurs en Lozère et les actions à mettre en place lors d'épisodes de forte intensité. - © Marion Ghibaudo

Pour aborder ce sujet, étaient conviés à la discussion un représentant de la DDT, une météorologue de Météo-France et les services interministériels de défense et de protection civile (SIDPC).
Un risque majeur, selon la définition du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires, « se caractérise par de nombreuses victimes, un coût important de dégâts matériels, des impacts forts sur l'environnement ». En Lozère, les risques majeurs principaux auxquels font face le département sont les inondations, les mouvements de terrain et les feux de forêts - les nombreux épisodes de feux à l'été 2022 ayant remis sur le devant de la scène ce risque. La politique de gestion des risques naturels en Lozère s'est principalement structurée après les inondations de 1994 et l'événement dramatique de chutes de rochers à Barjac en 1995. Des risques inondations qui restent toujours très présents, notamment dans la zone des Cévennes, touchée régulièrement par des épisodes cévenols. Selon Météo-France, entre 2004 et 2022, 69 épisodes de fortes précipitations conduisant à la publication de bulletins de vigilance orange ou rouge (hors crues) ont été relevés en Lozère : ce qui représente une moyenne d'épisode de forte intensité de trois à quatre fois par an.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.