Le Réveil Lozère 03 juin 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

La région lance le fonds l’Occal pour soutenir le tourisme et le commerce de proximité

Opérationnel à compter du 4 juin, le fonds l’Occal* est un fonds de soutien dédié à la relance de l’activité des territoires. Il s’adresse plus particulièrement aux entreprises du tourisme, aux commerces de proximité et aux artisans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Carole Delga, présidente de région Occitanie, et Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires, signant la convention qui lançe le Fonds l’Occal.
Carole Delga, présidente de région Occitanie, et Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires, signant la convention qui lançe le Fonds l’Occal. - © Antoine Darnaud - Région Occitanie

Présenté en conférence de presse ce 28 mai par Carole Delga, présidente de la région Occitanie et à l’initiative du plan, l’Occal est « un outil sur-mesure et dédié » à ces entreprises. Carole Delga était accompagnée, entre autres, d’Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires et de Thierry Ravot, directeur régional Occitanie de la Banque des Territoires, venus signer officiellement ce partenariat.

Une aide en deux volets
Les personnes physiques et morales, les microentreprises, les TPE, PME touristiques de moins de 20 salariés permanents (en ETP) pour le tourisme ; les personnes physiques et morales, les microentreprises et TPE pour les commerces de proximité et artisans : ce sont les structures visées par l’Occal, un fonds décliné en deux volets complémentaires. Selon les explications de Thierry Ravot, « l’Occal soutient le quotidien des professionnels de ce secteur stratégique pour l’Occitanie, mais prépare aussi les futures saisons et l’accueil des visiteurs ».
Le premier volet, en partenariat avec la Banque des territoires, permettra aux entreprises concernées de demander des avances remboursables d’aide à la trésorerie (à taux 0 %). Ces aides seront proposées pour permettre leur redémarrage. Le second volet, lui, concerne des subventions d’investissement pour la mise en œuvre des mesures sanitaires et les aménagements appropriés en lien avec la crise sanitaire actuelle.
Selon la présidente de région, l’enjeu de la crise nécessite « une mobilisation totale, partenariale et coordonnée ». Une action synchronisée soulignée par Olivier Sichel, pour qui l’amorce d’une reprise économique solide ne peut se faire que par « une proximité renforcée avec les territoires pour sécuriser l’avenir du secteur ».

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1563, du 4 juin 2020, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui