Le Réveil Lozère 01 avril 2020 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

La région lance sa plateforme pour valoriser les producteurs locaux

La région Occitanie a lancé ce 24 mars une plateforme pour mettre en relation les producteurs locaux et les particuliers, dans un contexte de diminution des débouchés pour les producteurs. À l’heure où nous mettons sous presse, plus de 70 producteurs lozériens se sont inscrits sur la plateforme.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Région Occitanie

Alors que l’épidémie de Covid-19 oblige au confinement de la population et à la limitation de déplacement, les producteurs et agriculteurs peinent à trouver des débouchés pour leurs produits. La région Occitanie a souhaité remédier à ce manque à gagner en proposant une plateforme, www.solidarite-occitanie-alimentation.fr, pour mettre en relation les producteurs locaux et les particuliers. Plus de 2 000 producteurs et commerçants de la région Occitanie se sont inscrits moins d’une semaine après son lancement et d’autres continuent de s’enrôler.
« Pour aider les habitants à limiter leurs déplacements, nous faisons venir les produits locaux devant leur porte », explique Carole Delga, la présidente de région. Une initiative en droite ligne de la politique poursuivie par la région en matière de consommation locale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si les choses en restent là, on devrait pouvoir maîtriser complètement cette épizootie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas encore des semaines de travail

a souligné tout en prudence Fabienne Buccio, la préfète de Gironde et de Nouvelle Aquitaine, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, d’après l’AFP.