Le Réveil Lozère 16 février 2022 a 11h00 | Par Le Réveil Lozère

La section laitière de la FDSEA s’est réunie pour évoquer l’année 2022

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Jeudi 10 février, la section laitière de la FDSEA s’est réunie à Mende pour dresser le bilan de l’année 2021 et discuter du programme 2022. La section laitière est tombée d’accord que la filière laitière en Lozère pâtit « d’un manque de visibilité, qu’il faut enrayer ». Pour tenter de pallier cette moindre reconnaissance, les éleveurs laitiers du syndicat ont décidé d’organiser des actions, à destination du grand public et des élèves, notamment de primaire, pour faire découvrir leur métier, avant l’été.
Cette réunion a aussi été l’occasion pour les éleveurs du syndicat de faire le point sur la conjoncture économique : « si le prix du beurre s’est envolé, la différence ne s’est pas retrouvée dans la poche des agriculteurs », ont-ils constaté.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.