Le Réveil Lozère 05 décembre 2018 a 14h00 | Par CF

La sélection pour le salon de l’agriculture est faite

La sélection des animaux de race Aubrac pour le salon de l’agriculture à Paris s’est tenue mercredi 28 novembre au marché couvert de Saint-Flour, une première.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les animaux en lice pour la sélection au SIA.
Les animaux en lice pour la sélection au SIA. - © CF

« Jusqu’ici, la sélection avait eu lieu en Lozère à Aumont-Aubrac. Elle se fait désormais, par rotation sur les départements du berceau de la race » a indiqué à cette occasion Yves Chassany, président de l’Upra Aubrac, accompagné de Jean-Marie Vidalenc, président du syndicat Aubrac cantalien. Une trentaine d’animaux, sélectionnés par les éleveurs eux-mêmes, ont donc dès dix heures, investi le marché en ville basse. Objectif : sélectionner 16 animaux pour participer au salon international de l’agriculture (SIA), non comptés les remplaçants. Pour Yves Chassany, « si la race Aubrac a été à l’honneur l’an dernier, le salon sera à nouveau un évènement car, en 2019, l’Union Aubrac fête ses 40 ans d’existence ! Et, il y a 40 ans, il n’y avait pas de place pour cette race au SIA, vu son très faible effectif ».

 

 

Suite de l'article et palmarès à retrouver dans le Réveil Lozère n°1487, du 6 décembre, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.