Le Réveil Lozère 02 octobre 2019 a 12h00 | Par LE REVEIL LOZERE

La situation des prairies s'est encore dégradée en septembre (ministère)

À la veille de l'ouverture du Sommet de l'élevage à Cournon (Puy-de-Dôme), le ministère de l'Agriculture vient de publier ses dernières observations concernant la pousse des prairies, arrêtées au 20 septembre.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Résultat : la situation s'est à nouveau dégradée depuis fin août ; la baisse de la production cumulée des prairies permanentes atteint désormais 22 % par rapport à la pousse de référence (1982-2009), selon cette note de conjoncture du service de statistique (Agreste) parue le 30 septembre. Toutefois, la situation est extrêmement contrastée selon les régions, marquée par un fort gradient est-ouest. À l'ouest, la Bretagne et le sud de la Nouvelle-Aquitaine affichent une pousse cumulée « normale » (-1 %). À l'est, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val-de-Loire, Grand-Est et Paca connaissent toutes un déficit « important » (baisse cumulée supérieure à 25 %).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.