Le Réveil Lozère 24 juillet 2021 a 10h00 | Par AG

La Slovénie lance sa présidence avec le bio, le commerce et le bien-être

Même si, pour une fois, ils ne discuteront pas de la future Pac, les ministres de l'Agriculture de l'UE auront le 19 juillet à Bruxelles, pour leur premier Conseil sous présidence slovène, un programme chargé.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jo?e Podgor?ek, ministre de l'agriculture slovène.
Jo?e Podgor?ek, ministre de l'agriculture slovène. - © Mario Salerno - Union européenne

Les ministres de l'Agriculture de l'UE se sont retrouvés le 19 juillet à Bruxelles pour leur première réunion du semestre sous présidence slovène. Le ministre Jo?e Podgor?ek a présenté ses priorités et son programme de travail. Il l'a répété le 13 juillet lors d'une rencontre avec les eurodéputés de la commission de l'Agriculture : son principal objectif sera de finaliser les discussions techniques sur la future Pac afin que les trois règlements puissent être définitivement adoptés avant la fin de l'année.

Les dossiers prioritaires de la présidence slovène
Autre dossier prioritaire pour la présidence slovène : l'agriculture biologique. Les Vingt-sept devraient adopter dès le 19 juillet leurs conclusions sur le Plan d'action en faveur de la production biologique présenté par la Commission européenne au mois d'avril en vue d'atteindre l'objectif de 25 % de surfaces bio en 2030. Les États membres insistent dans leurs conclusions sur la nature « volontaire » des plans d'action nationaux, ainsi que sur le nécessaire développement équilibré entre l'offre et la demande. La Belgique présentera à cette occasion une déclaration sur les contrôles aux frontières dans le cadre du nouveau règlement bio qui entrera en vigueur en 2022.

Commerce international et États-Unis
Autre dossier à l'ordre du jour : les questions de commerce international avec un état des lieux fait par la Commission européenne sur les négociations en cours avec la Nouvelle-Zélande, l'Australie et le Chili, mais aussi les discussions en cours à l'OMC en vue de la réunion ministérielle de la fin d'année et les relations avec les États-Unis. Sur ce dernier point, au déjeuner, les ministres auront justement un échange avec le secrétaire américain à l'Agriculture Tom Vilsack sur le thème des défis pour l'agriculture face au changement climatique et au besoin de durabilité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.