Le Réveil Lozère 22 avril 2020 a 10h00 | Par AG

La stratégie « de la fourche à la fourchette » en passe d’être reportée à la fin de l’année

Attendue pour le 29 avril, la présentation des stratégies « de la fourche à la fourchette » et « biodiversité à l’horizon 2030 » par la Commission européenne va être repoussée à la fin de l’année.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © JC Gutner - Illustration

La Commission européenne devrait décider de reporter à la fin de l’année la présentation de ses stratégies « de la fourche à la fourchette » et « biodiversité à l’horizon 2030 » dont le lancement avait déjà été repoussé d’un mois, au 29 avril, afin de tenir compte de l’épidémie de coronavirus, selon un projet de calendrier de travail mis à jour. Pour la première stratégie, la Commission considère que la crise du Covid-19 nécessite une révision de certains aspects en lien avec la sécurité alimentaire et aussi de nouvelles propositions sur le prochain cadre financier, attendues de la part de la Commission européenne. La deuxième stratégie serait reportée en raison de la Conférence des Nations unies sur la biodiversité, qui a, elle aussi, été reportée. Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, pourrait le confirmer le 21 avril lors de son audition par les eurodéputés de la commission de l’Environnement. Le président de cette commission, le Français Pascal Canfin, avait pourtant demandé à Bruxelles de ne pas retarder la présentation de ces stratégies qui prévoient entre autres de fixer des objectifs de réduction de l’usage des produits phytosanitaires et des engrais.
Autres reports attendus : ceux de la nouvelle stratégie sur l’adaptation au changement climatique et de la nouvelle stratégie pour les forêts européennes, toutes deux prévues pour le quatrième trimestre 2020 et qui sont reportées à 2021.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.