Le Réveil Lozère 30 novembre 2022 a 11h00 | Par Le réveil Lozère, d'après communiqué

La stratégie pour l'emploi, la souveraineté et la transition écologique examinée

Vendredi 25 novembre, la Région Occitanie était réunie en assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga. Les élus ont notamment examiné le rapport sur la stratégie régionale pour l'emploi, la souveraineté et la transition écologique.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vendredi 25 novembre, la Région Occitanie était réunie en assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga. Les élus ont notamment examiné le rapport sur la stratégie régionale pour l'emploi, la souveraineté et la transition écologique.
Vendredi 25 novembre, la Région Occitanie était réunie en assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga. Les élus ont notamment examiné le rapport sur la stratégie régionale pour l'emploi, la souveraineté et la transition écologique. - © Marion Ghibaudo/Archive

Réunis en assemblée plénière, les élus régionaux ont adopté aujourd'hui sur proposition de la présidente Carole Delga la nouvelle stratégie régionale pour l'emploi, la souveraineté et la transformation écologique, pour la période 2022-2028. Cette feuille de route de 40 actions souhaite apporter des réponses « aux crises d'aujourd'hui et de demain ». Parmi les actions phares : la Région amplifie son fonds souverain régional*, en le dotant de 400 millions d'euros avec effet levier d'un milliard d'euros pour financer des projets et infrastructures de transition énergétique et écologique ainsi que la souveraineté des entreprises. « Première région française pour l'évolution de son PIB ces dix dernières années, région qui investit le plus dans la RD, première de France dans les secteurs de l'aéronautique, du spatial et sur le podium des biotechs, des industries culturelles et créatives, de l'agroalimentaire, première région européenne pour son agriculture biologique... l'Occitanie est engagée sur la voie de la réindustrialisation et de la transformation écologique de son économie », a expliqué Carole Delga. « Mais les crises que nous traversons actuellement, qui s'ajoutent en Occitanie au défi de créer plus de 24 000 emplois chaque année pour contrer la hausse du chômage, nous obligent à aller plus loin et à repenser nos modes de vie et de production. C'est ce que nous faisons avec notre nouvelle stratégie régionale pour l'emploi, la souveraineté et la transformation écologique, qui vise à apporter une réponse de long terme à ces enjeux, sans laisser personne au bord du chemin et en conciliant économie et écologie », s'est félicitée la présidente de région.
Pour construire cette nouvelle stratégie économique régionale, la Région Occitanie a conduit une vaste concertation au plus près des territoires avec les chambres consulaires, les organisations patronales et syndicales, avec les chambres consulaires, les organisations patronales et syndicales, les chefs d'entreprise, les acteurs financiers, l'État et les élus locaux. Treize réunions territoriales ont été organisées, mobilisant 1 300 participants. Plus d'une centaine de contributions ont également été adressées à la Région via la plateforme de concertation ou par courriers et mails.

*Un fonds qui permet à la Région Occitanie d'être actionnaire d'entreprises. Cette participation financière peut prendre plusieurs formes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.