Le Réveil Lozère 23 novembre 2022 a 10h00 | Par Copage

Lancement de la campagne de brûlages pastoraux

Depuis 2018, l'association Copage et les agriculteurs de la commune du Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère font appel à l'Unité d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité civile nº7 basée à Brignoles pour réaliser des brûlages pastoraux auprès d'agriculteurs qui n'ont pas les moyens de les réaliser seuls.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Depuis 2018, l'association Copage et les agriculteurs de la commune du Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère font appel à l'Unité d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité civile nº7 basée à Brignoles pour réaliser des brûlages pastoraux auprès d'agriculteurs qui n'ont pas les moyens de les réaliser seuls.
Depuis 2018, l'association Copage et les agriculteurs de la commune du Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère font appel à l'Unité d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité civile nº7 basée à Brignoles pour réaliser des brûlages pastoraux auprès d'agriculteurs qui n'ont pas les moyens de les réaliser seuls. - © Copage

Une nouvelle campagne de brûlages pastoraux démarre pour la saison hivernale. Cette campagne permettra d'aider les agriculteurs à réaliser des chantiers à risque élevé. Il est important de souligner que la Sécurité civile intervient afin de former ses sapeurs-sauveteurs. Ces unités de Brignoles sont notamment déployées l'été sur les feux de forêts.
Les brûlages sont réalisés dans le respect de l'arrêté préfectoral d'emploi du feu en vigueur. En effet, de nombreuses prescriptions sont à respecter. L'emploi du feu dépend fortement des conditions météorologiques. Par conséquent, chaque paramètre est contrôlé par les militaires : hygrométrie, vitesse du vent, avancée du feu, etc. Au préalable, l'association Copage et l'UISSC7 ont effectué en octobre des repérages sur les parcelles désignées.
Le brûlage est un outil essentiel pour pérenniser les pratiques pastorales des agriculteurs. En effet, l'emploi du feu permet de maintenir le savoir-faire agricole de notre territoire mais également sa richesse paysagère, floristique et faunistique.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.