Le Réveil Lozère 22 décembre 2020 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Le budget départemental 2021 a été voté

Vendredi 18 décembre 2020, le conseil départemental était réuni pour voter le budget primitif 2021. Un budget de 152, 7 millions d'euros a été approuvé à 21 voix pour et 5 abstentions, et qui a été décrit comme « ambitieux, sincère et soutenable ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vendredi 18 décembre 2020, le conseil départemental était réuni pour voter le budget primitif 2021. Un budget de 152, 7 millions d'euros a été approuvé à 21 voix pour et 5 abstentions, et qui a été décrit comme « ambitieux, sincère et soutenable ».
Vendredi 18 décembre 2020, le conseil départemental était réuni pour voter le budget primitif 2021. Un budget de 152, 7 millions d'euros a été approuvé à 21 voix pour et 5 abstentions, et qui a été décrit comme « ambitieux, sincère et soutenable ». - © Marion Ghibaudo

« Ce budget devrait nous permettre de faire face aux défis liés à cette période inédite », a souligné Sophie Pantel, la présidente du département dans son discours d'introduction de session.
La présidente du département a par ailleurs assuré que tous les rapports présentés en commission organique cette semaine (pour préparer le vote), ont reçu un avis favorable. « Tout ceci est rendu possible par la rigueur de gestion dont nous faisons preuve depuis six ans maintenant », a noté Sophie Pantel.
Le budget primitif 2021 se décline en deux parties : 45 millions d'euros pour l'investissement et 107,7 millions d'euros pour le fonctionnement. Au total, le budget 2021 devrait être en légère hausse par rapport à 2020 (103,7 millions d'euros de fonctionnement et 45,3 millions d'euros en investissement cette année).
Un rapport de la Cour des comptes, publié le 15 décembre, a rappelé que la crise de la Covid-19 pèserait certainement sur les finances des collectivités territoriales. Selon ce rapport, « les départements seront les plus sévèrement fragilisés en raison de la nature de leurs recettes et de l'accélération des dépenses sociales générée par la crise ».
Le conseil départemental s'est par ailleurs félicité que « la section de fonctionnement est maîtrisée et que le département se désendette depuis 2015, dans un contexte plus contraint ». Une dette départementale qui représentait 47,9 millions d'euros en 2015 et 36,4 millions d'euros en 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).