Le Réveil Lozère 30 septembre 2020 a 10h00 | Par C.Rolle

Le champ des possibles avec Tech et Bio

Jeudi 17 septembre en Haute-Loire, la chambre régionale d'agriculture et la FRCuma Auvergne Rhône Alpes proposaient divers ateliers sur le travail du sol et l'autonomie en élevage bio.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jeudi 17 septembre en Haute-Loire, la chambre régionale d'agriculture et la FRCuma Auvergne Rhône Alpes proposaient divers ateliers sur le travail du sol et l'autonomie en élevage bio.
Jeudi 17 septembre en Haute-Loire, la chambre régionale d'agriculture et la FRCuma Auvergne Rhône Alpes proposaient divers ateliers sur le travail du sol et l'autonomie en élevage bio. - © Charlotte Rolle

Sur l'exploitation du Gaec Fultin à Dunières (43) près de 200 agriculteurs, bio et conventionnels, sont venus échanger avec des techniciens, des experts et des collègues professionnels sur comment améliorer ses pratiques et conduites d'exploitations en lien avec le changement climatique et les attentes sociétales.
Sur la base de six ateliers répartis sur le site, chacun a pu découvrir ou se perfectionner sur les techniques biologiques et agroécologiques et leurs innovations.
La journée a démarré par une conférence issue des travaux AP3C (adaptation des pratiques culturales au changement climatique).
À la barre : Mathias Deroulède de la chambre d'agriculture de la Haute-Loire et son homologue de la Loire, Jean-Pierre Monier, ont présenté les résultats des analyses réalisées dans le Massif central sur l'évolution du climat d'ici à 2050 et les conséquences pour les exploitations.
Les projections climatiques qu'ils ont effectuées ont été réalisées à partir des évolutions climatiques observées entre 1980 et 2015 et sur la base de quatre paramètres : les températures minimales et maximales, les précipitations et l'évapo-transpiration potentielle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous avons eu l’agréable surprise de voir les Français présents aux achats

explique Cassandre Matras, responsable de projets au sein de l’Idele.