Le Réveil Lozère 25 février 2022 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Le ciné-théâtre de Saint-Chély-d'Apcher accueille des élèves du lycée agricole François Rabelais pour une soirée débat

Mardi 15 février, en soirée, le ciné-théâtre de Saint-Chély-d'Apcher a ouvert ses portes à quatre étudiants du lycée agricole de Civergols, venus animer un débat sur le thème choisi du « renouveau de l'agriculture » dans le cadre de leur Pic.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mardi 15 février, en soirée, le ciné-théâtre de Saint-Chély-d'Apcher a ouvert ses portes à quatre étudiants du lycée agricole de Civergols, venus animer un débat sur le thème choisi du « renouveau de l'agriculture » dans le cadre de leur Pic.
Mardi 15 février, en soirée, le ciné-théâtre de Saint-Chély-d'Apcher a ouvert ses portes à quatre étudiants du lycée agricole de Civergols, venus animer un débat sur le thème choisi du « renouveau de l'agriculture » dans le cadre de leur Pic. - © Marion Ghibaudo

Chloé Archer, Cyprien Huguet, Louis Martin et Justin Vigeon, les quatre élèves en seconde année de BTS organisateurs du débat, ont choisi de présenter, en première partie de soirée, le documentaire américain Tout est possible (The biggest little farm), sorti en France en 2019 et réalisé par John Chester. Ce documentaire suit John (agriculteur et réalisateur du documentaire) et Molly Chester, un couple vivant à Los Angeles, et qui décident de tout quitter pour se lancer dans le développement d'une ferme écoresponsable, biodynamique et régénératrice en Californie, Apricot Lane Farms, en 2010. Ce documentaire les suit dans les premières années du développement de leur ferme, alors qu'ils cherchent la meilleure formule pour que leurs productions diversifiées, incluant « régénération du sol et coexistence avec la nature », fonctionnent dans un même cycle. La caméra filme leurs réussites mais aussi leurs doutes et leurs échecs, tandis qu'ils tâtonnent, testent différentes formules et réussissent à faire fonctionner un écosystème complexe, le plus naturellement possible. Le tournage du documentaire aura duré près de huit ans, selon le réalisateur John Chester.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

J’ai singulièrement envie d’avancer sur le dossier des haies

avait déclaré Marc Fesneau, le 16 novembre lors de la remise des prix de l’Afja (journalistes agricoles).