Le Réveil Lozère 13 janvier 2021 a 08h00 | Par Cédric Michelin

Le civisme agricole sur smartphones

Depuis le mois de septembre, la première application d’information entre agriculteurs et riverains est disponible sur tous les smartphones. Une première en France, dont l’objectif est d’inciter au respect et au civisme entre tous : agriculteurs, habitants et touristes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L’application intègre un grand nombre de fonctionnalités à disposition de l’ensemble des utilisateurs.
L’application intègre un grand nombre de fonctionnalités à disposition de l’ensemble des utilisateurs. - © Agricivis

La chambre d’agriculture de Saône-et-Loire, avec le soutien du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, a lancé il y a quelques mois AgriCivis, une application qui donne aux agriculteurs la possibilité de communiquer en temps réel avec la population vivant à proximité de leur exploitation. L’objectif de cette application est de diffuser des informations sur les pratiques agricoles ou les événements en cours sur les parcelles agricoles et leurs abords : épandages de produits phytosanitaires, phénomènes météorologiques, alertes sanitaires, vol de matériel ou encore véhicule sur la chaussée. « Les agriculteurs sont de plus en plus observés et il est nécessaire que les pratiques agricoles soient mieux comprises. Tout le monde peut voir ce qui se passe sur une parcelle agricole. Il est plus difficile de savoir exactement quel travail l’agriculteur est en train de réaliser », explique Bernard Lacour, président de la chambre d’agriculture de Saône-et-Loire. « Certains viticulteurs avaient l’habitude d’envoyer des SMS aux riverains quand ils soignaient leurs vignes mais nous avons eu envie d’aller plus loin. L’idée s’est imposée de développer un outil qui permette à la communauté des agriculteurs d’informer la population en temps réel, mais aussi de montrer la diversité des tâches réalisées au quotidien par les agriculteurs. Dans 95 % des cas, un viticulteur est dans sa vigne pour faire autre chose que de l’épandage » ajoute-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Cela reste une proposition, qui doit être validée politiquement et budgétairement. Mais nous espérons qu’un arrêté pourra être publié au cours de la campagne qui s’ouvre

détaille Claude Font, qui avait suggéré début avril de fonder les critères du cercle zéro sur les attaques par massif.