Le Réveil Lozère 28 octobre 2020 à 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Le comité Relance-Occtav a présenté son comité de pilotage

Le 28 septembre à Langogne, la structure Relance-Occtav (Gard Lozère) a tenu son comité de pilotage pour présenter ses missions et ses actions sur le territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 28 septembre à Langogne, la structure Relance-Occtav (Gard Lozère) a tenu son comité de pilotage pour présenter ses missions et ses actions sur le territoire.
Le 28 septembre à Langogne, la structure Relance-Occtav (Gard Lozère) a tenu son comité de pilotage pour présenter ses missions et ses actions sur le territoire. - © Aurélie Pasquelin/Illustration

Porté par les trois chambres consulaires (chambre d’agriculture, CCI, CMA), ce réseau a présenté à la cinquantaine de personnes présentes à la réunion son bilan 2019 et ses actions pour 2020-2021.
Lorsque ce réseau a été constitué en 1997 au niveau national, il s’est voulu dès le départ, « interconsulaire et interdépartemental », a expliqué Marie-Laure Mugnier, chargée de mission transmission, reprise pour Relance au sein de l’antenne de Langogne.
« L’objectif de ce réseau territorial qui s’étend sur le Gard et la Lozère est de maintenir l’activité en zone rurale », détaille la chargée de mission. Pour atteindre ces buts, deux leviers sont disponibles au sein du réseau : la transmission d’entreprises et d’exploitations agricoles, et favoriser la mise en relation entre cédants et repreneurs. Selon les données fournies par le réseau, « 196 porteurs de projets seraient inscrits dans le dispositif et suivis, au 31 décembre 2019 ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Il est inacceptable que les personnes qui produisent la majeure partie des aliments consommés dans le monde et qui sont les plus exposées face à des conditions météorologiques de plus en plus imprévisibles, soient aussi celles qui bénéficient du plus faible appui.

A déclaré Gilbert F. Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (Fida), cité dans un communiqué.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui