Le Réveil Lozère 08 janvier 2020 � 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Le comptoir Régordane prend son envol

Le comptoir Régordane, ouvert en 2011, fête aujourd’hui neuf ans d’existence à la Garde-Guérin. Une boutique de produits locaux qui prend tranquillement de l’ampleur.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
Catherine de la Rue du Can, apicultrice et co-gérante du Comptoir Régordane et Claire Allays, sa nouvelle gérante.
Catherine de la Rue du Can, apicultrice et co-gérante du Comptoir Régordane et Claire Allays, sa nouvelle gérante. - © Marion Ghibaudo

Restauration, boutique de produits locaux et d’artisanat : le comptoir Régordane à la Garde-Guérin, propose une gamme élargie de produits. Christophe Salmon, « la cheville ouvrière du projet », selon l’apicultrice et cogérante Catherine de la Rue du Can, a porté le projet dès ses débuts. Aujourd’hui, il s’envole vers de nouveaux projets : l’ouverture d’une auberge à Pied-de-Borne. Il sera remplacé par Claire Allays, 29 ans, employée au comptoir depuis deux ans.
Ouvert depuis juillet 2011 au creux des pierres anciennes de la Garde-Guérin, le comptoir Régordane a tranquillement grandi. Désormais bien implanté dans le paysage lozérien, le comptoir prends de plus en plus d’ampleur. Retour sur « un outil au service du territoire », selon Catherine de la Rue du Can, l’une des fondatrices de l’association.
Le Comptoir Régordane s’est monté grâce à l’aide de la Communauté de communes à qui appartient le local où ils sont installés. « La Communauté de commune souhaitait que le lieu soit ouvert sur une période plus large que les deux mois d’été », explique Catherine de la Rue du Can.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1542, du 09 janvier 2020, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression