Le Réveil Lozère 09 juin 2021 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Le concours Aubrac sur les réseaux : une aventure réussie

Privés de concours et de salon de l'agriculture à cause de la Covid-19, les éleveurs Aubrac lozériens adhérents du syndicat Aubrac avaient décidé de faire admirer leurs bêtes... Sur les réseaux sociaux, via le hashtag #créonsdulien. Le syndicat tire un bilan satisfaisant de l'opération désormais terminée.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Privés de concours et de salon de l'agriculture à cause de la Covid-19, les éleveurs Aubrac lozériens adhérents du syndicat Aubrac avaient décidé de faire admirer leurs bêtes... Sur les réseaux sociaux, via le hashtag #créonsdulien. Le syndicat tire un bilan satisfaisant de l'opération désormais terminée.
Privés de concours et de salon de l'agriculture à cause de la Covid-19, les éleveurs Aubrac lozériens adhérents du syndicat Aubrac avaient décidé de faire admirer leurs bêtes... Sur les réseaux sociaux, via le hashtag #créonsdulien. Le syndicat tire un bilan satisfaisant de l'opération désormais terminée. - © Aurélie Pasquelin

Ce concours 2.0, qui s'est déroulé via la page Facebook du syndicat Aubrac en février et mars, pour resserrer les liens entre éleveurs à l'heure de la distanciation sociale, et ouvert de 10 à 99 ans, avait beaucoup plu lors de son lancement. « Au final, nous avons eu une trentaine de participants, toutes les générations d'éleveurs se sont impliquées », se réjouit Patrice Laporte, vice-président du syndicat et à l'origine du projet, « et le syndicat a décidé de récompenser chacun des participants, à qui seront distribués des petits lots, pour les remercier de leur soutien ».
« Quand je pense que tout est parti d'une discussion en famille », s'amuse aujourd'hui le vice-président, qui avoue qu'il ne pensait pas qu'un tel engouement se ferait jour autour de cet événement, qu'ils avaient imaginé « pour faire une petite animation pendant les vacances de février pendant une période creuse et triste avec les annulations d'événement et les confinements successifs ». Un second point positif que l'initiative a eu, a été de faire connaître aussi aux adhérents les nouveaux éleveurs qui avaient rejoint le syndicat au cours de l'année 2020, et qui n'avaient pas encore eu l'occasion de rencontrer leurs homologues en chair et en os. « Cinq ou six nouveaux éleveurs ont pu se présenter à tous les adhérents de cette façon », a pointé Patrice Laporte.

En pratique

Avec la fin du confinement, les événements physiques reprennent le devant de la scène. Les 18 et 19 septembre, « si tout va bien » espère Patrice Laporte, les départementales Aubrac devraient se dérouler à Aumont-Aubrac. « Les lettres pour avertir les éleveurs de cet événement devraient être envoyées d'ici la fin du mois », promet le vice-président, qui se dit impatient de retrouver l'ambiance de ces journées particulières.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Plus que le problème du prix, moi ce qui me préoccupe en tant que commerçant, c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent

a alerté le 14 septembre sur l’antenne d’Europe 1, le PDG de Système U Dominique Schelcher.