Le Réveil Lozère 10 mars 2021 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Le feu pastoral autour du Pont-de-Montvert, soutenu par l'UIISC 7

Autour de Finiels, mercredi 3 mars, les jours précédents et toute la fin de semaine, de drôles d'engins se sont baladés sur les chemins forestiers autour des parcelles agricoles.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Autour de Finiels, mercredi 3 mars, les jours précédents et toute la fin de semaine, de drôles d'engins se sont baladés sur les chemins forestiers autour des parcelles agricoles.
Autour de Finiels, mercredi 3 mars, les jours précédents et toute la fin de semaine, de drôles d'engins se sont baladés sur les chemins forestiers autour des parcelles agricoles. - © Marion Ghibaudo

L'unité d'instruction et d'intervention de la sécurité civile, habituellement basée à Brignoles (83), sont montés en Lozère ces jours-ci pour réaliser des brûlages sur les parcelles d'agriculteurs qui préféraient ne pas le faire seuls.
C'est le cas de Daniel Molines, pour qui l'UIISC 7 a travaillé via le Copage, sur deux parcelles cette année, l'une de deux hectares et l'autre de quatre hectares. « L'une des deux devait être écobuée l'an dernier », explique l'agriculteur, mais hélas, la fenêtre de tir s'est refermée plus rapidement que prévue et le chantier n'avait pu être réalisé à l'époque. C'est désormais chose faite.
Les conditions météo jouent une part énorme dans la bonne réalisation du brûlage, a pointé l'adjudant-chef en charge de la section présente sur le terrain cette semaine-là. S'il y a trop de vent, entre autres critères, l'unité ne se lancera pas dans un brûlage.
Chaque paramètre est strictement contrôlé par les hommes de la section, durant tout le chantier : hygrométrie, vitesse du vent, avancée du feu, etc. Et avant même de commencer, l'adjudant-chef a effectué des repérages sur les parcelles désignées en novembre.
« Venir en Lozère pour faire des brûlages, cela nous permet d'entraîner nos sections », explique l'adjudant-chef en charge de la section, « et de voir comment ils réagissent face au feu ». Ces unités de Brignoles sont notamment déployées l'été sur les feux de forêt et en Corse. De plus, durant leur séjour dans le département, les sapeur-sauveteurs de l'UIISC7, entretiennent des liens étroits avec les services d'incendie et de secours de la Lozère, avec lesquels ils participent aux opérations de brûlages dirigés.
Cette collaboration entre les unités de Brignoles et le Sdis 48 s'est conclue grâce au Copage, qui est le maître d'oeuvre du calendrier de ces brûlages pastoraux : un travail de fourmi effectué en partie grâce à l'aide financière apportée par le département. En 2021, 14 chantiers d'écobuages étaient envisagés, et au 3 mars, sept chantiers avaient été réalisés. La surface totale à brûler sur la campagne 2021 devrait avoisiner les 200 hectares.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Cette décision est une bonne nouvelle pour développer les panneaux sur toitures et l’autonomie dans nos fermes

ont commenté les Jeunes agriculteurs, par opposition à « la multiplication tous azimuts [du photovoltaïque] au sol ».