Le Réveil Lozère 16 septembre 2022 a 12h00 | Par Marion Ghibaudo

Le frêne s'affiche sur l'Aubrac

Mardi 6 septembre, le PNR Aubrac et la chambre d'agriculture de l'Aveyron ont organisé une journée de démonstration des opportunités offertes par le frêne en agriculture. Les élèves de la MFR Javols ont pu assister aux démonstrations.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mardi 6 septembre, le PNR Aubrac et la chambre d'agriculture de l'Aveyron ont organisé une journée de démonstration des opportunités offertes par le frêne en agriculture. Les élèves de la MFR Javols ont pu assister aux démonstrations.
Mardi 6 septembre, le PNR Aubrac et la chambre d'agriculture de l'Aveyron ont organisé une journée de démonstration des opportunités offertes par le frêne en agriculture. Les élèves de la MFR Javols ont pu assister aux démonstrations. - © PNR Aubrac

Les frênes têtards, nombreux au bord des parcelles de l'Aubrac, constituent une ressource naturelle qui gagnerait à être plus utilisée. Ce sont les conclusions d'études conduites par la chambre d'agriculture de l'Aveyron et le parc naturel régional de l'Aubrac chez quelques agriculteurs pionniers depuis plusieurs années. Le bois broyé en plaquettes remplace ou complémente l'utilisation de la paille dans les étables. Il forme une litière économique, locale, adaptée aux bovins et très peu liquide donc plus saine, évitant ainsi l'achat de paille et son transport sur les routes. Par la suite, le fumier de bois produit est également bénéfique pour les parcelles car ce bois blanc se dégrade aisément et est très peu acide. Enfin, la feuille de frêne est appétante pour les troupeaux et constitue une ressource fourragère intéressante en période de sécheresse. Ces usages pourtant traditionnels étaient en perte de vitesse.
De plus, il est bon pour les arbres d'être étêtés tous les cinq à quinze ans environ. Il existe aujourd'hui plusieurs types de machines qui permettent des coupes plus faciles et plus sécurisées. Et des entreprises de travaux agricoles équipées pour la tâche.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les attaques ne se calment pas et les gens sont à bout de nerfs

prévient Cécile Giboureau, porte-parole syndicale, soulignant que le troupeau de Guzet s’apprêtait à descendre d’estive.