Le Réveil Lozère 20 avril 2023 a 11h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Le front amazonien progresse malgré Lula et ses promesses

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La déforestation en Amazonie brésilienne a encore augmenté en mars, faisant des cent premiers jours du gouvernement Lula l'un des pires premiers trimestres jamais enregistrés, selon des chiffres officiels publiés le 7 avril. Le dispositif de surveillance par satellite de l'Institut national de recherche spatiale (INPE) a détecté 356 kilomètres carrés de couverture forestière détruits en un mois dans la partie brésilienne de la plus grande forêt tropicale du monde. Soit une augmentation de 14 % par rapport à mars 2022, dernière année du gouvernement de Jair Bolsonaro (2019-2022) qui s'autoproclamait « Capitaine tronçonneuse ». Sur la période de janvier à mars, la destruction de l'Amazonie brésilienne est la deuxième plus importante de l'histoire, avec 844 km² détruits, juste derrière 2022 (941 km²). Les espoirs étaient nombreux après l'arrivée au pouvoir le 1er janvier de Luiz Inacio « Lula » da Silva de voir la courbe de déforestation de l'Amazonie s'inverser. Mais après des années d'impunité pour ceux qui détruisent la forêt, le problème est trop enraciné pour être résolu rapidement, selon les spécialistes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Le gouvernement envisagerait d’instaurer (…) des taux d’emprise au sol maximum variables selon le type de culture

rapporte la FFPA (producteurs agrivoltaïques) dans un communiqué.