Le Réveil Lozère 25 novembre 2020 a 09h00 | Par AG

Le Green deal chamboule les négociations

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a menacé de retirer la proposition sur la future Pac si au cours des négociations qui viennent d’être lancées les objectifs environnementaux du texte n’étaient pas renforcés. Une prise de position qui a fortement irrité les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a menacé de retirer la proposition sur la future Pac si au cours des négociations qui viennent d’être lancées les objectifs environnementaux du texte n’étaient pas renforcés. Une prise de position qui a fortement irrité les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept.
Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a menacé de retirer la proposition sur la future Pac si au cours des négociations qui viennent d’être lancées les objectifs environnementaux du texte n’étaient pas renforcés. Une prise de position qui a fortement irrité les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept. - © JC Gutner/Illustration

Les propos tenus par le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, en charge du Green deal, qui envisagerait de retirer la proposition sur la Pac s’il jugeait ses objectifs environnementaux insuffisants, ont irrité les ministres de l’Agriculture de l’UE (France, Grèce, Croatie en tête) qui l’ont fait savoir, le 16 novembre à l’occasion de la réunion en visioconférence du Conseil agricole. Lors du lancement des négociations finales en trilogue entre les États membres et le Parlement européen sur la future Pac qui ont débuté le 10 novembre, Frans Timmermans a brandi cette menace pour mettre la pression sur les pourparlers qui doivent aboutir au printemps 2021 – un accord en mars ou avril serait l’idéal.
Dans une lettre adressée le 13 novembre à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, plusieurs eurodéputés du groupe démocrate-chrétien de la commission de l’Agriculture (Peter Jahr, Herbert Dorfmann, Anne Sander…) s’étaient également inquiétés des positions « contradictoires » de la Commission.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous avons eu l’agréable surprise de voir les Français présents aux achats

explique Cassandre Matras, responsable de projets au sein de l’Idele.