Le Réveil Lozère 21 décembre 2022 a 11h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Le groupe de travail sur la sécurité alimentaire lance un questionnaire sur les besoins

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Dans le cadre du programme visant à répondre aux préoccupations en matière de sécurité alimentaire des pays en développement (importateurs nets de produits alimentaires et pays les moins avancés), le nouveau groupe de travail du comité de l'Agriculture de l'OMC dédié à cette question a adopté le 7 décembre lors de sa première réunion un questionnaire pour évaluer à la fois leurs besoins et difficultés. L'objectif est ainsi de guider et d'éclairer les discussions dans les quatre thèmes principaux identifiés dans le programme de travail : l'accès aux marchés alimentaires internationaux, le financement des importations alimentaires, la résilience de l'agriculture et de la production des pays en développement, et un ensemble de questions horizontales pour favoriser la collaboration. Les membres devront soumettre leurs réponses avant le 3 février 2023 pour être ensuite examinées lors de la prochaine réunion du groupe de travail provisoirement prévue pour la fin février 2023, indique l'OMC. Concernant le calendrier, rien n'a encore été déterminé mais il se pourrait que les réunions du groupe de travail se tiennent toutes les six semaines, précise l'institution genevoise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.