Le Réveil Lozère 18 novembre 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Le Laguiole et son territoire mis en exergue dans un beau livre

Le beau livre « Le Laguiole, une saga d’hommes et de fromages » a été publié en octobre 2020 aux éditions de la Flandonnière. Privé de tournée pour présenter son livre pour cause de confinement, l’auteur, Frédéric Pigot, a accepté de répondre aux questions de la rédaction du Réveil Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le beau livre « Le Laguiole, une saga d’hommes et de fromages » a été publié en octobre 2020 aux éditions de la Flandonnière. Privé de tournée pour présenter son livre pour cause de confinement, l’auteur, Frédéric Pigot, a accepté de répondre aux questions de la rédaction du Réveil Lozère.
Le beau livre « Le Laguiole, une saga d’hommes et de fromages » a été publié en octobre 2020 aux éditions de la Flandonnière. Privé de tournée pour présenter son livre pour cause de confinement, l’auteur, Frédéric Pigot, a accepté de répondre aux questions de la rédaction du Réveil Lozère. - © Marion Ghibaudo

Retraçant l’histoire du Laguiole, depuis les réunions « presque clandestines » des premiers producteurs désireux de faire revivre cette tradition dans les années 1960 au futur de la coopérative Jeune Montagne, Frédéric Pigot trace le portrait d’une idée folle devenue réalité, envers et contre tout, échecs compris. Et fait pénétrer les lecteurs au cœur de la coopérative et dans le secret du dernier buron encore en activité, pour décrire la fabrication des emblématiques fromages.
« Ce qui m’impressionne le plus, c’est la fierté des producteurs de Laguiole, qui se retrouve même parmi les jeunes générations qui rejoignent la coopérative aujourd’hui, ils se sentent bien dans leur filière », confie l’auteur.
André Valadier, agriculteur, ancien président du Parc naturel de l’Aubrac (son successeur, Bernard Bastide, a été élu en 2020), homme politique, est au cœur de l’ouvrage : c’est le fil rouge de cette histoire, qui commence aux balbutiements de la création du Laguiole jusqu’à son établissement ferme comme produit de l’Aubrac, connu et reconnu pour sa qualité, au-delà même des frontières du territoire national. « Il me paraissait un acteur incontournable de cette histoire », relève l’auteur. André Valadier a d’ailleurs préfacé le livre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On ne sait pas trop ce que l’on a perdu encore. On sait qu’une grande partie sera récupérée, mais pas tout. Sur les deux chambres, il y a 2 000 ordinateurs à analyser. On saura d’ici une semaine

a expliqué à l’AFP Philippe Noyau, le président de la chambre du Centre-Val-de-Loire. Les chambres d’agriculture du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine ont été victimes d’une cyberattaque.