Le Réveil Lozère 05 mai 2021 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Le lycée Terre-nouvelle termine quatrième du challenge laitier du Cniel

Pour la première édition du challenge France terre de lait des lycées agricoles, l'équipe de cinq élèves constituée dans la classe de BTS première année s'est illustrée en terminant quatrième.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour la première édition du challenge France terre de lait des lycées agricoles, l'équipe de cinq élèves constituée dans la classe de BTS première année s'est illustrée en terminant quatrième.
Pour la première édition du challenge France terre de lait des lycées agricoles, l'équipe de cinq élèves constituée dans la classe de BTS première année s'est illustrée en terminant quatrième. - © Marion Ghibaudo

Si le contexte sanitaire a imposé des contraintes techniques aux seize équipes lycéennes engagées dans cette première édition du challenge France terre de lait, les étudiants de Terre-nouvelle ont su tirer leur épingle du jeu.
La journée de présentation des dossiers a été découpée en deux sessions : une réunion le matin où les seize équipes composées de deux à cinq élèves chacune ont une première fois présenté leurs projets. Puis, le jury a délibéré pour retenir cinq projets finalistes, qui ont dû présenter à nouveau leur projet devant un jury composé de professionnels. L'équipe de BTS première année de Terre-nouvelle a donc fait partie des cinq finalistes rappelés pour présenter une seconde fois leur projet. Les finalistes ont reçu une récompense qui s'échelonne de 750 euros à 2 500 euros, du cinquième au premier prix. Le challenge proposé aux groupes d'étudiants inscrits était de s'intéresser à une action mise en place par un éleveur laitier (installation, technique particulière...), pour rendre sa ferme plus pérenne et durable.
Les étudiants avaient de novembre, moment de la constitution des équipes, au 31 mars pour rendre leurs dossiers, rédigés avec un plan et des parties imposées. « Je suis très fière du travail accompli par mes élèves », explique Nathalie Labonne, enseignante en zootechnie au lycée Terre-nouvelle, « surtout dans le contexte difficile de cette année. Mais ils se sont accrochés, et ils ont bien travaillé, même à distance ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&