Le Réveil Lozère 27 octobre 2021 a 12h00 | Par Mélodie Comte

Le ministre de l’Agriculture au chevet des maires

Julien Denormandie revient dans le Puy-de-Dôme 15 jours après sa visite au Sommet de l’élevage pour porter un message de soutien aux élus locaux.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie (au centre) est revenu en terres puydômoises pour porter le message de soutien du gouvernement aux maires.
Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie (au centre) est revenu en terres puydômoises pour porter le message de soutien du gouvernement aux maires. - © M. Comte

Élus régionaux, départementaux, présidents de communautés de communes et maires du Puy-de-Dôme étaient réunis le 22 octobre dernier à la Grande Halle, à l’occasion du carrefour des collectivités territoriales et l’assemblée générale de l’association des maires. Une journée placée sous le signe des rencontres et des échanges avec notamment la présence de Julien Denormandie. Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a porté la voix du Gouvernement et réaffirmé son soutien aux élus locaux.

Les maires encouragés et remerciés
Devant les élus du département, Julien Denormandie a tenu à rappeler, en premier lieu, le soutien de l’État à leur égard en les remerciant pour leur « mobilisation exceptionnelle durant la crise de la Covid (…) le pays vous doit beaucoup ». Les défis sont cependant loin d’être terminés. « Le moment est complexe économiquement, socialement et les inégalités entre les territoires sont importantes surtout en ce qui concerne les transports, les hôpitaux ou encore le numérique. » En toile de fond de son discours, se ressent la crainte du Gouvernement de voir les valeurs démocratiques déstabilisées lors des prochaines élections présidentielles. « Nous devons faire vivre la promesse républicaine à travers la cohésion entre l’État et les maires. La mission d’un Gouvernement ne peut se réaliser sans les élus locaux. La démocratie repose sur la confiance. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.