Le Réveil Lozère 27 mai 2020 à 09h00 | Par Sébastien Delrieu, conseiller traite de la chambre d’agriculture de la Lozère

Le Net’traite, un diagnostic pour mieux nettoyer ses machines

Le Net’traite est un diagnostic réalisé par les techniciens de la chambre d’agriculture, qui vient en complément de l’Opti’traite et permet de vérifier plus en détail tous les points de friction qu’une machine de traite pourrait rencontrer lors de son utilisation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Net’traite est un diagnostic réalisé par les techniciens de la chambre d’agriculture, qui vient en complément de l’Opti’traite.
Le Net’traite est un diagnostic réalisé par les techniciens de la chambre d’agriculture, qui vient en complément de l’Opti’traite. - © Franck Mechekour

Bien connu des éleveurs laitiers, le contrôle annuel Opti’traite® s’est généralisé à la majorité des installations de traite. Ce contrôle annuel permet de vérifier le bon fonctionnement général de la machine à traire, cependant il ne prend pas en compte la vérification du nettoyage de l’installation et doit être complété périodiquement par un Net’traite®. Une machine mal nettoyée génère des problèmes de qualité bactériologique du lait et un dysfonctionnement des déposes automatiques liées à un encrassement des sondes qui captent le flux de lait. Une mauvaise dépose induit de la sur-traite et, le plus souvent, des taux cellulaires élevés, voir des mammites. C’est pourquoi il est conseillé de réaliser périodiquement un Net’traite® qui peut être complété par un dépos’traite (contrôle de la dépose automatique).
Le contrôle du nettoyage de l’installation de traite Net’traite® est réalisé lors d’un Certi’traite® (contrôle opéré lors de la mise en route ou de la rénovation d’une installation de traite) ou à la demande d’un producteur à la suite de problèmes de qualité du lait. Il doit être réalisé tous les trois à quatre ans à titre préventif, par un agent qualifié de la chambre d’agriculture. Ce contrôle peut être réalisé sur toutes les machines, que ce soit en production bovine, ovine ou caprine et se déroule en plusieurs étapes.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1562, du 28 mai 2020, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui