Le Réveil Lozère 04 mai 2022 a 10h00 | Par ED

Le pélardon, 20 ans de dégustation

Sainte-Croix-Vallée-française accueillait ce premier mai la 20e édition de la fête du pélardon. Ces deux dernières années, l'événement n'avait pas pu se tenir en raison du Covid-19.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le premier prix revient à Patrick Carly.
Le premier prix revient à Patrick Carly. - © ED

C'est un petit fromage à grand succès. Ce 1er mai, le pélardon fêtait ses 20 ans à Sainte-Croix-Vallée-Française. Pour l'occasion, plusieurs milliers de personnes se sont réunies pour la traditionnelle fête, animée par l'association De valats en pélardons avec l'aide de l'office du tourisme local. Amour pour ce fromage de chèvre emblématique des Cévennes ou simple effet du beau temps ? En tout cas, dès le début de la matinée, les rues exiguës du village cévenol étaient noires de monde.
« Cette fête est toujours un moment très fort qui fédère la région. Le but, c'est vraiment de mettre à l'honneur ce fromage et tous ses producteurs - une cinquantaine d'éleveurs répartis sur la Lozère, l'Hérault et le Gard. Ça a été un vrai travail de faire redémarrer cette fête après deux ans d'annulation à cause du Covid-19 et c'est réussi », se réjouit Jeanine Oberti, présidente de l'association organisatrice.
Depuis 2001 et la première édition de la fête, qui faisait suite à l'obtention de l'appellation origine protégée (AOP), l'événement n'a cessé de gagner en ampleur. « D'habitude, nous accueillons près de 3 000 personnes mais on sent que la fête attire de plus en plus. Cette année, nous avons une dizaine d'artisans qui ne sont pas tous originaires du coin et dont certains viennent pour la première fois », explique Jeanine Oberti.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.