Le Réveil Lozère 05 août 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Le Petit futé sort son guide sur la Lozère

Comme tous les deux ans, les rédacteurs du guide le Petit futé en Lozère se sont penchés sur le département, pour consigner coup de cœur et bonnes adresses lozériennes. Deux coups de cœur du Petit futé ont aussi été distribués : l’un à la librairie de Nasbinals, l’autre au Subvers, la sandwicherie aux produits absolument locaux de Florac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Comme tous les deux ans, les rédacteurs du guide le Petit futé en Lozère se sont penchés sur le département, pour consigner coup de cœur et bonnes adresses lozériennes. Deux coups de cœur du Petit futé ont aussi été distribués : l’un à la librairie de Nasbinals, l’autre au Subvers, la sandwicherie aux produits absolument locaux de Florac.
Comme tous les deux ans, les rédacteurs du guide le Petit futé en Lozère se sont penchés sur le département, pour consigner coup de cœur et bonnes adresses lozériennes. Deux coups de cœur du Petit futé ont aussi été distribués : l’un à la librairie de Nasbinals, l’autre au Subvers, la sandwicherie aux produits absolument locaux de Florac. - © Marion Ghibaudo

Pour Tristan Cuche, le journaliste qui rédige le guide lozérien depuis les années 1980, « c’est toujours un plaisir de revenir dans ce département ». Son slogan préféré pour décrire la Lozère ? « Lozère, tu m’aères », abandonné en 2016 par le département au profit de « La Lozère, naturellement ».
Selon les chiffres fournis par Lozère tourisme début 2020, le tourisme a un fort poids économique dans le département : « avec l’agriculture, c’est l’un des deux secteurs d’activités principaux de Lozère », rappellent ses agents. Toujours selon les chiffres fournis par Lozère tourisme, les nuitées touristiques représenteraient près de cinq millions de nuitées annuelles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Depuis des semaines, un éleveur perd 150 euros par animal vendu.

a dénoncé le bureau du Berceau des races à viande du Massif Central (Brav, regroupant 22 départements).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui