Le Réveil Lozère 31 mars 2021 a 09h00 | Par Chambre d'agriculture de Lozère

Le phosphure de zinc pour lutter contre les campagnols en prairies

Face à la recrudescence des populations de campagnols, une autorisation dérogatoire de lutte sous règles spécifiques est accordée pour le mois d’avril 2021. Le contrat de lutte quinquennal est à souscrire par les exploitants souhaitant mettre en place la lutte collective.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Exemple de charrue de type soc creux avec une trémie pour déposer les appâts dans la raie.
Exemple de charrue de type soc creux avec une trémie pour déposer les appâts dans la raie. - © CDA 15

Suite à la demande de la Copamac Sidam auprès de la Direction générale de l’alimentation (DGAL), une autorisation dérogatoire vient d’être accordée pour lutter contre les campagnols sur prairies. Limitée dans un premier temps du 1er au 30 avril 2021, l’autorisation permet d’appliquer les appâts Ratron®GW à l’aide de charrues à soc creux. Cette utilisation est strictement limitée sur les territoires faisant l’objet d’une lutte collective organisée au titre du plan d’action régional campagnols. Les territoires évoluent en fonction de l’invasion constatée de campagnols.
La recrudescence d’indices de campagnols terrestres sur une large partie du département de la Lozère est une réalité largement constatée cette année. Beaucoup de secteurs sont concernés par ce regain d’activité et les prairies peuvent être très dégradées. La lutte doit s’envisager dès maintenant pour tenter de sauvegarder les stocks fourragers de l’année à venir.
La lutte contre les campagnols doit être réalisée de manière précoce (en faible densité de rongeurs) et de manière collective avec la mise en place du contrat de lutte. Il doit être souscrit rapidement et avant traitement.
Le Ratron®GW est un produit à base de phosphure de zinc. Habituellement, l’utilisateur le dépose manuellement dans la galerie. Cependant, cette lutte manuelle est très chronophage en cas de surfaces touchées importantes. La dérogation accordée par la DGAL peut permettre une lutte plus efficiante sur une plus grande surface et rendre plus efficace la lutte collective. Le principe est d’utiliser une charrue à soc creux pour créer une galerie artificielle, et y déposer les appâts de Ratron®GW à l’abri du reste de la faune. Ce type de charrue travaille en surface et ne permet pas un décompactage du sol, ce qui permet de l’utiliser sur une prairie en place sans entraîner de retournement.
Les principales règles d’utilisation sont d’importance et directement précisées dans la décision d’autorisation de mise sur le marché de l’utilisation du Ratron®GW avec une charrue à soc creux. L’intégralité des règles d’utilisation de la dérogation est en cours de précision. Pour télécharger la déclaration de chantier et le rapport d’intervention (très prochainement disponible) et connaître l’intégralité des conditions de la dérogation, consulter le site internet de la chambre d’agriculture de Lozère.
Cette autorisation de dérogation apporte un début de réponse aux agriculteurs qui ont participé aux réunions d’information des 10 et 11 mars derniers à Saint-Chély-d’Apcher, Nasbinals et Châteauneuf-de-Randon.
Ces réunions, organisées par la chambre d’agriculture de Lozère en partenariat avec la Fredon Occitanie ont permis d’échanger autour de la problématique des dégâts de campagnols : les moyens de lutte, les indemnisations du FMSE, le contrat de lutte quinquennal, l’avancée des recherches, la mécanisation de la lutte, etc.
Chaque réunion a rassemblé quelques dizaines d’agriculteurs qui ont fait part d’importants dégâts sur leurs parcelles et de la nécessité d’une lutte collective sur les secteurs en basse densité de campagnols afin d’être efficace.
Pour rappel, les contrats de lutte quinquennaux ouvrent droit à des prises en charge financières pour les achats de pièges, produits, perchoirs, pour l’intervention d’un prestataire de services, pour le travail du sol, etc. La profession négocie également une évolution de la prise en compte de la perte de récolte.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&