Le Réveil Lozère 27 janvier 2021 a 09h00 | Par AG

Le Portugal veut baliser les discussions sur la Pac et le commerce

Pour sa première réunion des ministres de l’Agriculture du semestre à la présidence du Conseil, le Portugal souhaite faire le point sur deux des priorités de son mandat : les négociations interinstitutionnelles sur la Pac et les accords de libre-échange.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Charles Michel en conférence de presse, président du Conseil européen.
Charles Michel en conférence de presse, président du Conseil européen. - © European Union

Les ministres de l’Agriculture de l’UE se réunissent le 25 janvier, en visioconférence, pour la première fois sous la présidence du Portugal qui présentera son programme de travail pour les six premiers mois de l’année avec pour priorité la conclusion des négociations avec le Parlement européen sur la réforme de la Pac. L’objectif affiché est de finaliser ces discussions d’ici le mois d’avril. Mais que ce soit sur les plans stratégiques ou l’OCM unique, de nombreux points restent ouverts. Les réunions interinstitutionnelles en trilogue reprenaient le 22 janvier. Les ministres des Vingt-sept feront donc le point sur ces pourparlers.

Impact cumulé des accords commerciaux
Autre priorité de la présidence portugaise qui fera l’objet d’un échange de vues entre les ministres des Vingt-sept : les questions agricoles liées au commerce international. Le Portugal promet au cours du premier semestre 2021 d’accorder une attention toute particulière aux futures relations de l’UE avec le Royaume-Uni, mais aussi d’accélérer les dernières étapes du processus de ratification de l’accord UE-Mercosur et de passer à la vitesse supérieure dans les négociations commerciales avec la Nouvelle-Zélande et l’Australie. Pour alimenter la discussion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&